Justice & Législation

Organisation d'un atelier sur un projet de prévention de l'extrémisme violent

Nouakchott,  16/12/2021
Le ministère de la Justice, en coopération avec le Bureau international du Travail et l'Office des Nations Unies de lutte contre la drogue et le crime en Mauritanie, a organisé, jeudi à Nouakchott Ouest, un atelier sur un projet de prévention de l'extrémisme violent grâce à l’autonomisation les jeunes en conflit avec la loi et la promotion des droits d'accès à la justice.

Au cours de cet atelier plusieurs exposés traitant des voies et moyens de prévenir l’extrémisme violent et de l’autonomisation des jeunes en conflit avec la loi seront présentés.

Le conseiller technique du ministre de la Justice, M. Amar Ould Kassem, par intérim secrétaire général du Ministère, a indiqué dans un discours à l'occasion du lancement de cet atelier, que le projet permettra de renforcer l'accès à la justice et l'insertion sociale et professionnelle des jeunes et des enfants en conflit avec la loi.

Il a ajouté que le projet s'inscrit dans le cadre de la politique sectorielle mise en œuvre par le ministère dans le cadre de la mise en œuvre du programme électoral de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a rappelé que notre pays a ratifié toutes les conventions internationales relatives à la protection de l'enfance et les a adaptées à la législation nationale à travers l'ordonnance n°015-2005 relative à la protection pénale des mineurs, complétée par le décret n°069-2009 relatif aux procédures alternatives à l'emprisonnement des enfants en conflit avec la loi.

A son tour, le représentant du bureau des Nations Unies pour la lutte contre la drogue et le crime, a salué l'importance de ce projet, notant que son institution cherche, en coopération avec le Ministère de la justice, à lutter contre l'extrémisme violent, contre la criminalité et procède à la prise en charge des enfants en conflit avec la loi.

Pour sa part, le représentant du Bureau International du Travail, a indiqué que cet atelier est un véritable lancement pour un projet important qui soutiendra et renforcera la prévention de l'extrémisme violent, aidera à autonomiser les jeunes en conflit avec la loi, et soutiendra l'accès aux droits et à la justice.
Dernière modification : 16/12/2021 22:58:33